AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 OTHELLO | when a fire starts to burn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MESSAGES : 176
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : appo
AVATAR : Pedro Pascal
ALLÉGEANCE : les Maure
avatar
Othello Maure
Message(#) Sujet: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 19:25

OTHELLO MAURE
L'ombre s'accroît, la lampe brûle, et j'entends autour de moi le gémissement de tous ces peuples qui cherchent arrangement entre eux dans la nuit. (claudel)
NOM : Maure PRÉNOM(S) : Othello ÂGE : 31. OCCUPATION : navigateur ALLÉGEANCE : Maure puisqu'il le faut NATIONALITÉ ET ORIGINES : italien italien italien etc RANG SOCIAL : gubernator ORIENTATION SEXUELLE : n'importequoisexuel STATUT CIVIL : demande à ta mère elle doit être au courant. TRAITS DE CARACTÈRES : Othello est un mec sanguin, impulsif. Du genre paquet de nerfs qui sait se contrôler à moitié. Danse au milieu de ses espérances, essaye de ne pas brasser que du vide dans ces conflits sans fins, regarde les hommes tomber comme des arbres qui meurent. Bavard et charmeur ça oui, il sait faire, ça l'amuse, ça l'amuse beaucoup de constater toujours comme il est facile de jouer avec les gens. Il y a quelque chose chez lui qui n'aspire qu'à la paix, au calme, pouvoir s'arrêter de bouger enfin. Ce n'est pas un mec sensible mais qu'est-ce que cette situation actuelle le bouffe. Coureur pas que de jupons il aime mêler sa peau à toutes les peaux parce que le sexe et la tendresse sont des langages universels et qu'ils parlent mieux que les mots - tout ça avant le corps de Desdémone qui vient tout balancer par la fenêtre - JALOUX. Voilà le nouveau trait de son caractère, le tout dernier, le plus beau et le plus destructeur, qui l'a peut être sorti d'une forme d'innocence, de manière candide de traverser le monde sans qu'il n'y ai jamais de heurts. GROUPE : ad vitam aeternam

(UN) le corps couvert de balafres - être sanguin ça laisse des traces mais il les aime, ce sont ses compagnes de voyage, d'aucuns s'accordent à dire qu'il les a laissées faire (DEUX) parce que lui, oui bordel, tout sourire charmeur, tout fils de bonne famille qu'il est il est excellent au combat, ce serait une machine à tuer si on ne s'était pas autant acharné à l'éduquer. (TROIS) C'est un assoiffé furieux, ce qui lui rend compliqué le fait d'appartenir à une grande famille. Quand on te donne tout alors que tu es homme à vouloir toujours plus, à vouloir explorer toujours plus, ton côté insatisfait est frustré et petit à petit tu te mets à rejeter d'où tu viens pour qu'on te permette de chercher toujours plus par toi même. (QUATRE) Être toujours au même endroit, au même bras, appartenir au même regard et aux mêmes traditions le tue à petit feu. C'est un mouvant, un électron libre. N'être qu'une seule personne à la fois ne lui suffit pas. (CINQ) Traîner régulièrement avec la plèbe est son eau de vie. Il ne touche jamais à l'alcool mais s’enivre sans cesse - de gens, de poésie, de vertu, à votre guise ! mais il s’enivre sans trêve -comme dit le poète. (SIX) Il y a donc une forme très puissante d'équilibre en lui, malgré les conflits qui font rage à l'extérieur. Malgré les apparences et sa grosse tendance à faire de l'esprit ou de l'humour noir (il est très provocateur) il préfère généralement se taire plutôt que d'énoncer des banalités. (SEPT) Il pourrait ne rien foutre de la journée que de baiser et écouter de la musique mais il possède son bateau et voyage régulièrement, transportant lui-même les marchandises Maure. (HUIT) Il n'a rien contre les Macbeth, il est contre l'idée même des Helsingor mais n'ira jamais en agresser un dans la rue, tous ces conflits aux tons grandiloquents l'amusent beaucoup, vus de l'extérieur. Jusqu'à ce que. (NEUF) Ce n'est pas parce que les conflits le touchent peu qu'il n'est pas très attaché à sa famille. Vaut mieux éviter de toucher à qui que ce soit de Maure s'il vous ne voulez pas réveiller le monstre. Vous l'aurez compris, il y a chez cette force tranquille une foule d'interrupteur très visibles qui pourraient mettre un sacré bordel s'ils étaient déclenchés. (DIX) Othello a eu une relation illégitime avec sa cousine Adriana, a donc pris sa virginité (au moins il n'aura pas à casser la gueule d'un premier con venu qui l'aurait fait) et a tenté de rester longuement avec elle parce qu'il essayait de croire que les sentiments amoureux pouvait naître en lui - il le désirait en fait ardemment, comme un perdu dans le désert cherche l'eau. Ça n'a pas fonctionné. Ce fut un peu misérable. (sous réserve de l'acceptation de quiconque prendra Adriana)

PSEUDO : appo PRÉNOM : Appolinaire deux P un L. ÂGE : 25 PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : tous les jours, pour le rp c'est plus long COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : par Bazzart, par Babine. ACCEPTEZ-VOUS DE FAIRE MOURIR VOTRE PERSONNAGE ? : pour l'instant l'idée me passionne pas mais on verra. PV, SCÉNARIO OU INVENTÉ ? PV AVATAR : Pedro Pascal CRÉDITS : shiya
ENTRE LES CUISSES
LA MORT A UN ESPOIR

   "Moi mon périple
Moi mon invasion Ma colonisation
Traversée des banlieues [...]
L'ancre de marine est l'ultime cordon ombilical
Avec l'horizon s'évanouit la mémoire de la côte
Les oiseaux sont un adieu Sont un revoir
L'arbre abattu laboure le serpent la mer
Mince entre moi et ce qui n'est plus moi la coque
LA FIANCÉE DU MARIN C'EST LA MER
Les morts dit-on sont debout au fond
Nageurs verticaux Jusqu'à ce que leurs os reposent
Accouplement des poissons dans la poitrine vidée
Coquillages incrustés au sommet du crâne
La soif synonyme de feu
L'eau le nom de ce qui brûle sur la peau [...]
Les obscénités aiguillonnent la chair solitaire
Jusqu'à ce que l'homme saute à la gorge de l'homme
La chaleur des femmes une ritournelle" Paysage avec Argonautes, H. Muller


musique
Desdémone
Il a dix nanas aux pieds. Elles sont toutes plus belles les unes que les autres, elles le caressent, se laissent embrasser. Elles lui demandent dans un rire de nymphe pourquoi un beau garçon comme lui s'emmerde à payer des putes alors qu'elles s'offriraient bien gratuitement et il répond que ça fait marcher le commerce de la famille et il se fond dans l'odeur de leurs cheveux. Il y a dans l'odeur des autres peaux, dans l'odeur du sexe quelque chose qui ouvre ses poumons plus profondément que jamais - il respire vraiment, pleinement, il s'équilibre, et lui se meut comme font les anneaux d'un serpent.
Il y a dix femmes à ses pieds, elles sont somptueuses, et une blonde entre en scène. Elle se perd dans les barreaux de sa cage improvisée, ses jambes volent, fabriquent l'air. Othello cesse de penser, ses doigts de se mouvoir sur les corps qui l'entourent. Son regard devient inexplicablement très malheureux. Rencontrer Desdémone fit naître dans la poitrine d'Othello un trou béant: la possibilité du malheur. Il ne sait pas, à ce moment précis, s'il est frappé d'amour comme on l'est dans les bouquins d'une époque obsolète, ou si le feu de ses reins s'est éveillé pour ne plus jamais s'éteindre et pour le hanter pour toujours. Il s'aperçoit qu'il a baisé toute sa vie mais qu'il n'a jamais eu autant envie d'avoir quelqu'un contre lui, de gouter sa peau, de voir son visage changer à chaque coup de reins. Jamais il n'a autant fait attention à sa propre respiration qu'il trouve soudainement trop forte, grossière, qu'il essaye de contrôler ce qui fout encore plus le bordel dans son corps qu'on vient de lui déposséder dieu sait comment. Ça saigne sous ses ongles.
Ce n'est même pas qu'il tombe amoureux, ce n'est même pas qu'il se dit qu'est-ce qu'elle est bonne je la veux dans mon lit. L'envie de voir son visage changer à chaque coup de reins ce n'est pas parce qu'il a une furieuse envie de la baiser, c'est, de façon paradoxalement très pure, qu'il veut regarder ces lèvres si sensibles se transformer, ses pupilles se dilater comme elles le sont maintenant mais par lui, voir tout bouger, voir toutes les modalités d'existence de ce corps qui se meut si passionnément, comme une poupée perdue, de ce visage que des milliers de peintres se sont acharnés à trouver toute leur vie. Si on lui avait présenté Desdémone à un dîner chic avec les familles en lui disant "c'est une Capulet" il lui aurait peut être accordé un vague regard, une conversation polie et serait rentré chez lui. Mais là, ça n'a rien à voir. En dehors de toutes les convenances actuelles, voilà une femme qui se donne entièrement et totalement, de la façon la plus pure.

MUSIQUE
La nuit descend
On y pressent
Un long un long destin de sang

Dehors la nuit.
Les bruits des ouvriers qui travaillent tard, la mer qui se balance, la forge qui frappe, l'agitation dans la maison. Les hommes qui s'entretuent dans un contraste d'épées qui s'entrechoquent entre les capes qui volent et de coups de revolver brulants. Les sentinelles qui gueulent et les messagers qui chuchotent. Othello dos à la fenêtre, silhouette découpée dans le noir. Othello qui entend mais n'écoute pas. Ô, quel plaisir il pouvait avoir à sentir ses lames s'enfoncer dans un corps déjà presque mou et livide, dans des visages où il pourrait effacer l'histoire. Quel plaisir encore à se sentir s'enfoncer lui-même entre les deux lèvres bien rouges d'une putain, et il reste là, assis droit sur sa chaise, mains et doigts immobiles, aucun sang d'aucune sorte déversé sur sa peau.
C'est un homme de bataille, un des excellents messagers de la mort, un manipulateur social hors pair mais ce n'est pas un homme de pouvoir. Il adore jouer et bien sûr, cette situation profite à sa soif sans vergogne à toujours découvrir, toujours aller plus loin mais ces déchirures l'épuisent. Il conçoit comme un grand schéma l'ultra puissance que seraient toutes ces familles réunies vers l'extérieur. Pouvoir sortir des frontières, et ne pas se camper à ces petites guéguerres pathétiques qui tuent des gosses comme des enfants capricieux écrasent leurs jouets parce que c'est plus marrant. Il examine son corps bien faible sans armes et sans autre peau malgré ses muscles et cette couverture externe qui amène le monde à l'aimer aveuglement comme les bêtes se heurtent indéfiniment à la lumière. Il n'y a plus de sens. Les gens ont cessé de signifier et se sont transformés en excuses, en poinçonneuses, machines aveugles.
Et s'il interrogeait autour de lui, est-ce que quelqu'un serait capable de lui dire pourquoi tout ça?
Ou est-ce que non, le laissant devenir excuse lui-même, naissant à lui-même comme le tueur sans conscience qu'il a en lui en gestation depuis toujours ?

   

   

   


_________________
light of my life, fire of my loins


Dernière édition par Othello Maure le Lun 27 Juil - 21:13, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 142
INSCRIPTION : 23/07/2015
AVATAR : Travis Fimmel.
ALLÉGEANCE : Ceux qui paieront le mieux.
OCCUPATION : Combattant, revendeur de dopes.
avatar
Orphée Santi
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 20:06

...
/arrive en mode classe/
/fait rien d'indécent/
...

HIII :
 

REMPLIE MOI CETTE FICHE !!!! naon mon p'tit chou. please

_________________
This is my least favorite life, who floats far above earth and stone. The nights that I twist on the rack, is the time that I feel most at home. We're wandering in the shade.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 20:43

/fait genre de pas venir pour te faire plaisir/
bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue. dealwith
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 21:30

Cinq foutues minutes que je cherche où j'ai vu la gueule de ton avatar. Voila, c'est bon, j'ai trouvé ODY. Bon, c'est quoi cette fiche vide là ? Je veux des infos, surtout si c'est un cinglé de l'arène pervers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 23:00

O M G PEDRO MON HOMME hihihi fall fall fall fall
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 176
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : appo
AVATAR : Pedro Pascal
ALLÉGEANCE : les Maure
avatar
Othello Maure
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 23:05

oui pardon j'ai fait un petit changement stratégique de dernière minute What a Face

_________________
light of my life, fire of my loins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 23:14

C'EST OFFICIEL, T'AS BEAU ÊTRE DE LA CONCURRENCE, JE T'AIME. /OMGPEDROETTESGIFS/ omg fall fall fall fall
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 23:34

C'est indécent cette signature.
ohlala
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 176
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : appo
AVATAR : Pedro Pascal
ALLÉGEANCE : les Maure
avatar
Othello Maure
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 23:36

cassandra > oh mais  string  (parlons lien quand tu veux)

annibale > je l'enlève si tu veux What a Face

_________________
light of my life, fire of my loins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Sam 25 Juil - 23:44

TU TOUCHES SURTOUT PAS.
MES YEUX APPRECIENT ohlala
Revenir en haut Aller en bas

MESSAGES : 425
INSCRIPTION : 23/07/2015
PSEUDO : NUIT BLANCHE
AVATAR : MADS MIKKELSEN
ALLÉGEANCE : HELSINGOR
OCCUPATION : LORD OF WAR
avatar
Claudius Helsingor
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Dim 26 Juil - 0:07

TROP DE SEXYNESS, j'approuve l'indécence muahaha bave fan pervers3

_________________
ET LUX FUIT
©️ okinnel


CLAUDIEU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 176
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : appo
AVATAR : Pedro Pascal
ALLÉGEANCE : les Maure
avatar
Othello Maure
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 15:52

Cunnilingus Cunnilingus Cunnilingus

_________________
light of my life, fire of my loins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 39
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : DANTE
AVATAR : PARKER CROFT
ALLÉGEANCE : ...
avatar
Puck Capulet
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 15:55

J'ai vu avec le CSA, et ils disent que tes gifs contreviennent à ma morale sexuelle. héhéhé
Puis j'ai vu que tu suggérais du Benicio del Toro pour ton pater, et j'ai décidé de faire avec (parce que, comme tout le monde, on aime Pedro Pascal et il donne chaud, okay).

Comme les autres, j'attends la fiche. Pas patiemment.
Rédige bien, et bienvenue. hihihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 176
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : appo
AVATAR : Pedro Pascal
ALLÉGEANCE : les Maure
avatar
Othello Maure
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 16:12

j'ai des contacts au CSA ça n'aurait pas marché jusqu'au bout (faut vraiment que j'aille lire ta fiche ta morale sexuelle m'intrigue de plus en plus)
Benicio Del Toro en père de Pedro Pascal je trouvais ça très cool j'avoue.

Huéhuéhué ça fait plaisir.
J'ai entamé mon histoire, je pense que j'aurai fini avant la fin de la journée superman

_________________
light of my life, fire of my loins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 425
INSCRIPTION : 23/07/2015
PSEUDO : NUIT BLANCHE
AVATAR : MADS MIKKELSEN
ALLÉGEANCE : HELSINGOR
OCCUPATION : LORD OF WAR
avatar
Claudius Helsingor
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 16:58

T'as plutôt intérêt à finir vite ou je mets le feu à tes sous-vêtements héhéhé

_________________
ET LUX FUIT
©️ okinnel


CLAUDIEU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 18:43

oh bordel épouse moi bave et ce prénom je suis fan !
bienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 21:11

BIENVENUE EN ENFER
« Venez, esprits qui assistez les pensées meurtrières ! Du crâne au talon, remplissez-moi de toute la plus atroce cruauté ! »

   Ô toi l’invaincu, le prince déchu ou la princesse aux doigts tachés de sang. Rome est à toi. Tu as passé les portes du purgatoire, te voilà donc en Enfer, félicitations brave guerrier ou gente dame.

   C'est un appel au vice, au viol, aux bêtises. BREF. C'est quoi ce personnage totalement dingue là ? Et puis cette plume. Et puis, le tout en fait love. il a un côté joli-connard qui fait qu'on ne pourrait pas le laisser crever dans le caniveau. Bon en même temps, il se ferait repécher par n'importe quelle paire de jambes trainant dans le coin pervers.

Annibale veut le numéro de quelques catins  pervers3.

Pour le rang, ça sera GUBERNATOR. Si tu peux juste modifier  coeur


   Tu peux désormais former des pactes avec les autres démons présents sur nos terres, en postant une FICHE DE LIENS. Demander de folles aventures, comploter et manigancer pour prendre le pouvoir en demandant un rp. Si l'envie d'un compagnon infernal se fait trop pressante, il te faudra passer par les SCÉNARII ; n'oublie pas que tu es condamné(e) à n'en faire que deux. Pense à vérifier si nous n'avons pas oublié ton beau faciès dans un placard en passant par les BOTTINS.

   Maintenant que le pacte est signé de ton sang, ton âme nous appartient, pour leurrer d'autres innocents dans nos affreux filets, pense à passer régulièrement sur BAZZART et vote pour nous sur les TOP, merci nous t'en serons gré.

   Sur ce amuse-toi bien, au plaisir de te revoir dans les limbes, et tâche de rester en vie.
   

   
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 176
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : appo
AVATAR : Pedro Pascal
ALLÉGEANCE : les Maure
avatar
Othello Maure
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 21:14

oh ben ça fait plaisir merci beaucoup ohlala
c'est modifié pour le rang ! désolé de l'erreur.
et puis merci pour la validation (et quand tu veux pour les câtins, c'est un plaisir de faire affaire pedo )

_________________
light of my life, fire of my loins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 57
INSCRIPTION : 20/06/2015
PSEUDO : AMIANTE.
AVATAR : CILLIAN MURPHY.
ALLÉGEANCE : UN ÉPAIS MANTEAU DE FOI, LE CAVALIER DIVIN. LES NOIRS DESSEINS DERRIÈRE LE SOURIRE SAINT.
OCCUPATION : INQUISITEUR. LE PRÉDATEUR AUX CROCS ACÉRÉS, L'HABIT TOUT BLANC DE PURETÉ. LA NUIT, SOUS LE NOM DE SON FRÈRE, IL SE GLISSE DANS L'EMPIRE DU VICE, MAITRE DES BACCHANALES.
avatar
Oz Lear
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn Lun 27 Juil - 21:19

va falloir qu'on creuse un peu cette entente cordiale avec les Maure pedo
et je vais répéter les autres mais cette signature, j'aurai dû la censurer pff va falloir me convaincre qu'il faut te la laisser Cunnilingus

_________________
DIEU EST MORT DIEU AGONISE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message(#) Sujet: Re: OTHELLO | when a fire starts to burn

Revenir en haut Aller en bas
 

OTHELLO | when a fire starts to burn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Premium Deck Series: Fire & Lightning
» Nouvelles regles escarmouche : Rate of Fire
» [Comic] Première BD Hero Factory 2011 : Ordeal of Fire
» Deck Recon: Rapid Fire
» Fields of Fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA NUIT DES ROIS :: SONGE D'UNE NUIT D'ETE :: Identités assassines :: Ad victoriam-