AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 DESDEMONE - Souris aux flammes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MESSAGES : 7
INSCRIPTION : 03/10/2015
PSEUDO : GBA
AVATAR : Imogen Poots
ALLÉGEANCE : Les capulet, bien évidemment.
OCCUPATION : Danseuse
avatar
Desdémone Capulet
Message(#) Sujet: DESDEMONE - Souris aux flammes Sam 3 Oct - 21:17

DESDEMONE CAPULET
Dansez, petit bout de chair, Dansez au bord du cratère
NOM : Capulet PRÉNOM(S) : Desdémone ÂGE : vingt-huit ans OCCUPATION : danseuse ALLÉGEANCE : Sa famille, les Capulet NATIONALITÉ ET ORIGINES : la blancheur de sa peau fait parfois douter du sang italien qui coule dans ses veines, pourtant elle est bien originaire de Vérone. RANG SOCIAL : Petite poupée noble qui comme sa mère aurait pu regarder la plèbe enfermé dans son palais à la décoration raffinée. ORIENTATION SEXUELLE : Desdémone aime la beauté, partout, elle la cherche de ses prunelles bleues avec virulence. Elle dévore alors avec discrétion la courbe des corps féminins, la délicatesse d'un cou fin, elle s'enivre d'un corps viril aux muscles tendus ou d'un sourire carnassier. STATUT CIVIL : corps pur pour les autres et cœur tiraillé, écartelé. TRAITS DE CARACTÈRES : Nymphe discrète, silencieuse, elle rase les murs et n'ose pas qu'on la remarque. Silhouette presque fantomatique parmi les autres, Desdémone n'est pas pour autant timide, elle préfère juste rester dans l'ombre, regarder les coups se jouer, les ficelles se tirer, les protagonistes jouer leur comédie. Du haut de ses vingt-huit ans, Desdémone garde cette fraîcheur presque enfantine, vivifiante dans cette Rome putréfiante. Elle rêve, si souvent, s'exclame devant la beauté la plus infime, même lorsque les autres ne la distingue même pas. Desdémone la danseuse, emportée par ses émotions, le corps se tord alors que l'esprit se vide. Poupée pure, au sourire parfois angélique ou carnassier. Les mots sont souvent si doux, lente poésie des mots dont elle sait si bien user. Pourtant, Desdémone n'est pas que cette douceur indolente. Si la violence ne semble pas faire parti de son être, la Capulet sait être blessante, avec sa langue acide, son regard glacial. Danseuse de glace, que l'on peut briser d'un doigt. GROUPE : Ad vitam aeternam

(UN) Son corps se tend, arabesques et cabrioles s'enchaînent, le visage reste paisible. Son être est en harmonie avec la musique, avec le monde, juste pour quelques secondes. C'est peut-être le seul moment où Desdémone accepte les regards sa silhouette mouvante. Elle vit pour la musique, elle vit pour connaître cet apaisement. La tête se vide, les mouvements s'enchaînent avec une simplicité et une grâce qu'elle ne semble même pas contrôler. Danse, danse, danse, gamine au cœur fragile, rayé par les années. Elle pourrait faire virevolter son corps durant des heures, sans s'arrêter, jusqu'à ce que ses muscles se fatiguent, jusqu'à l'épuisement total. Ballerine perdue au milieu des autres, elle tourne dans sa boite, encore, encore, encore. (DEUX) Desdémone est l'une des personnes les moins connues de sa famille, l'une des moins médiatiques, elle reste dans l'ombre des siens. Néanmoins, les Capulet restent extrêmement proches et la jeune femme ferait tout ce qu'elle peut pour sa famille, notamment pour sa mère. L'oiseau en cage qui semble la comprendre, connaître tout d'elle et savoir lorsque quelque chose ne va pas. Secrète, Desdémone n'est pourtant pas celle qui se confie le plus, cependant elle reste attentive, écoutant chaque confidence qu'on lui fait, restant muette pour leurs confidences, pour leurs manigances.  (TROIS) Danser pour s'épuiser. Et danser pour dormir. Souvent, l'insomnie la guette. Les heures passent sans jamais que Desdémone trouve le sommeil. Alors, elle s'esquive de son palais au décor envoûtant et presque morbide par le faste qu'il l'habite. Elle se cache sous des capes noires et sous des lourds manteaux, rasant les murs. C'est toujours la même destination. Certains les appellent les endroits de débauche, mais pour Desdémone ce n'est que de l'apaisement. Rares fois où elle va sur le territoire des Macbeth, là où elle pourrait trouver le repos. Elle glisse un billet et en échange elle reçoit ce qu'il faut pour rêver, pour que son esprit vole aussi librement que son corps. Parfois, la drogue lui permet de voir des choses irréelles, mais si belles. Ou tout simplement de s'endormir, un sourire aux lèvres. Secret caché d'une Capulet. (QUATRE) Vivre dans le faste, l'opulence, parfois cela épuise. Malgré le goût de sa famille pour la profusion du décor, Desdémone reste attirée par les choses simples, pures. Sa chambre reste sobre, simple. Elle s'émerveille devant une pyramide de verre aux lignes si droites, reste muette devant une étoffe riche de mille couleurs d'orient et ferme les yeux lorsqu'un air de Mozart s'entend. (CINQ) La danseuse a foi en l'homme. En sa bienveillance et en sa nature. Malgré les horreurs dont elle entend parler, Desdémone espère toujours que l'homme est bon. Mais cette innocence s'est perdue il y a quelques mois. Une ruelle sombre, son esprit encore embué par de douces substances, elle ne s'était pas aperçue que quelqu'un la suivait. Elle titube, ses yeux se ferment doucement alors que soudainement sa chevelure blonde est tirée en arrière, avec violence. Des mains autour de son cou, si frêle. Elles se resserrent, Desdémone ne peut plus respirer. Son corps tombe au sol comme un pantin désarticulé. Vivante, mais de peu. Apparemment une patrouille avait fait fuir l'intrus. L'incident fut vite clos pour tout le monde. Mais depuis, plus personne ne peut toucher le cou de la Capulet et le moindre geste de violence la met dans tous ces états. Une paranoïa s'est installée, si sournoisement. La confiance est remise en cause et cœur de verre semble prêt à se fêler, à imploser. (SIX) Les soirées des Capulet. Si connues, si fastueuses, étalage de richesse et d'art. Parmi la foule, Desdémone sourit, répond poliment aux discussions. Elle connaît ce monde depuis si petite qu'elle sait s'y fondre. Elle porte les robes avec la grâce qu'on lui demande et connaît les convenances. Ces soirées l'éveillent, elle se sent en sécurité, chez elle. La petite danseuse brille et ose s'accorder de l'importance. (SEPT) La mort, elle l'attend. Parfois, elle se demande pourquoi elle se raccroche à la vie, pourquoi elle est toujours là. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle ne se battrait pas. Elle s'abandonnerai. Lâche. Elle est lâche. Elle ne sait pas se battre. Ni pour qui. Victime préposée a connaître enfin le sommeil. (HUIT) Muse parmi les siens. Visage et corps maintes fois reproduits. Dans la demeure des arts, Desdémone reste souvent celle qui inspire. Sous les traits d'un pinceau, on exalte à la fois sa fraîcheur, son innocence ainsi que sa fragilité.(NEUF) Elle rêve de voyage. De partir, loin de tous. Mais elle n'osera jamais. Car Desdémone a peur de la solitude, elle a peur de ne pas réussir à vivre loin des Capulet. Peut-être que comme sa mère, la jeune femme est enfermée dans une cage dorée. (DIX) La magie la fascine, comprendre et savoir le passé ou l'avenir. Fidèle des Macbeth, pour elle, la magie n'est qu'un art de plus.

PSEUDO : GBA PRÉNOM : Margot ÂGE : 22 ans PAYS : France FRÉQUENCE DE CONNEXION : une réponse par semaine minimum et connexion tous les deux jours COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? : Par Bazzart, et moi qui cherchais depuis longtemps un RPG où reprendre l'écriture, je suis tombée amoureuse du forum, de l'univers et des personnages à incarner ACCEPTEZ-VOUS DE FAIRE MOURIR VOTRE PERSONNAGE ? : oui PV, SCÉNARIO OU INVENTÉ ? PV AVATAR : Imogen Poots CRÉDITS : bannière par poetrystab & avatar par savage
Brûlant pour Desdémone, il déguisait sa flamme, Cachait les noirs projets concentrés dans son âme

« Elle est toujours là, la ptite poupée d'la haute ? »

L’homme acquiesce. Et il la montre au loin. La gamine au regard d'azur qui divague, la bouche légèrement entrouverte comme si elle s’apprêtait à parler avant de refréner ses paroles. Si seule dans son alcôve, si seule dans son esprit, si paisible. Les regards des autres, pour une fois, ne la dérange pas. Desdémone est ailleurs, bien loin d'eux. Le vide se fait enfin dans son maudit crâne, elle ne pense plus à rien. Son corps lui-même lui accorde un répit, après tout la jeune femme ne le sent plus, pas même les courbatures qui parcourent son corps si tendu par les épreuves qu'elle lui avait fait subir. Car depuis l'aube, Desdémone était restée cloîtrée dans sa salle de danse, enchaînant heure après heure les exercices, les mouvements au rythme de la musique et de l'orchestre. Et puis quand ses mouvements se firent moins délicats, son équilibre vacillant, elle décida alors de s'accorder une pause, manger frugalement, avant d'y retourner. Encore et encore.

Soudainement, le regard ne flotte plus, les pupilles descendent doucement vers la pipe à opium qu'elle tient entre ses mains. Objet précieux, délivrance si douce. Délicatement, comme si c'était fragile, Desdémone apporte l'objet à ses lèvres rosées. Inspire et oublie. Vague fumante noire qui s'empare de sa bouche, de sa gorge de ses poumons. Douce prisonnière, insatiable de l'âme de la danseuse.

Au fil des heures, Desdémone n'est plus qu'une enveloppe vide. Lentement sa tête se penche vers l'arrière, ses paupières se ferment, le corps semble chanceler. C'est à ce moment-là qu'une silhouette inconnue pose ses mains autour d'elle et la dépose contre le matelas, essayant de caler un coussin sous sa tête fragile. La Capulet se laisse faire, une marionnette avec laquelle on pourrait tout faire, au bord de l’inconscience, aux prémices d'un sommeil lourd, sans rêve, mais qui lui permettrait enfin de se reposer, de dormir. De toute manière elle n'a rien à craindre, ni personne. Ici on veille sur sa frêle carcasse, car l'argent tombe à point. On se soucie de la poupée aux vêtements cousus à la perfection, au port de tête altier qui fait que l'on sait qu'elle n'a jamais vécu les pieds dans la boue, ou qu'elle n'a jamais eu besoin de vendre quoi que ce soit lui appartenant. On se soucie de sa vie, mais pas de son histoire, on ne lui demande rien. Elle veut juste le silence, elle veut juste la paix, le repos. Certains la reconnaissent. Mais si jamais l'un d'entre eux ose parler, alors les tenanciers du bordel trouvaient toujours un moyen pour qu'ils se taisent.

Desdémone Capulet. Elle qui n'a jamais connu que l'opulence, le faste, la richesse, semblait devoir se rattacher profondément à ce que Rome offrait de plus misérable pour enfin se sentir en paix. Petite idiote. La porte du fumoir s'ouvre dans un bruit qu'elle ne connaît que trop bien. Doucement, ses yeux s'entrouvrent, essayant de reconnaître la silhouette qui vient de passer la porte. Mais l'esprit et le corps sont embués, drogués, mauvaise idée. Elle a cru le revoir, lui avec ses cheveux si sombres, sa peau qui sentait la chaleur d'orient et son regard qui la pétrifiait sur place. Elle avait cru le reconnaître, lui avec cette arrogance qu'elle trouvait si vulgaire,  ce sourire que Desdémone trouvait si hautain. Personnage si détestable. Alors, pourquoi son palpitant semblait s'être étranglé à l'annonce de l'idée de le revoir ? Renie. Autant que tu le veux. Vas-y.

Renier le feu qui brûle en elle, la hardiesse qui lui donne envie de goûter, encore une autre fois à ces lèvres si abîmées. Renier les idées si agréables qui s'emparaient de son esprit alors qu'elle croyait avoir senti son parfum, son odeur. Tout lui rappelait Othello. Rien que d'entendre son nom la rendait absente. Elle avait envie de lui crier dessus. De rabaisser avec son langage si acide, les jeunes femmes qui l'accompagnaient en tout temps. Elle avait envie de le gifler. Elle avait envie de le voir sans tous ces autres. De sentir sa chaleur l'envahir. D'être vivante.

Othello. Othello. Au souvenir de son nom, elle s'était levée de son alcôve, les yeux écarquillés, si rouges, si fatigués. Le mouvement fut si brusque que la pipe s'éclata sur le sol. Très vite des silhouettes s'affairèrent sur le sol pour tout nettoyer, mais Desdémone ne voyait rien. Elle essaya de faire un pas, mais elle vacilla. Alors on la prit par le bras, lui demandant de se rasseoir. De se reposer.

« Je veux rentrer chez moi. »

Quelques mots sortis de sa bouche comme par miracle. Mais on ne l'écoutera pas. Comme d'habitude. Morte de fatigue, la Capulet laissa son corps s'étaler sur le sol sale. On lui caresse les cheveux. On veillera sur elle. Parce que l'on sait que si on laisse son corps intact, si on la protège des autres, de ceux qui la regardent comme si elle était si alléchante, la p'tite poupée d'la haute reviendra vite. Pour s'endormir encore. Pour crier encore son nom. Pour rêver de sa vie.






Dernière édition par Desdémone Capulet le Sam 10 Oct - 23:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 425
INSCRIPTION : 23/07/2015
PSEUDO : NUIT BLANCHE
AVATAR : MADS MIKKELSEN
ALLÉGEANCE : HELSINGOR
OCCUPATION : LORD OF WAR
avatar
Claudius Helsingor
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Dim 4 Oct - 19:27

UNE DESDEMONE ! Ton style est à tomber, t'es sublime. Je te souhaite la bienvenue, heureuse de voir que le fofo te botte autant. Promis on va te choyer toussa *_* ce choix de vava aussi HAN. Petite perfection.


_________________
ET LUX FUIT
©️ okinnel


CLAUDIEU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 33
INSCRIPTION : 11/08/2015
PSEUDO : .heavencanwait
AVATAR : Taylor Momsen
ALLÉGEANCE : Adule les Capulet
OCCUPATION : Chanteuse, stripteause, escort
avatar
Sabetha di Fraccia
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Dim 4 Oct - 19:49

Ô belle dame Desdemone, quel beau style, quel début de fiche génial HIII J'ai hâte de lire la suite et de négocier un lien avec la pas si douce Sabetha :ange:

_________________

   - Taste me, drink my soul.-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 176
INSCRIPTION : 25/07/2015
PSEUDO : appo
AVATAR : Pedro Pascal
ALLÉGEANCE : les Maure
avatar
Othello Maure
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Dim 4 Oct - 20:13

Quelle magnifique Desdémone. Je plussoie les autres, ce que tu écris est très beau, j'ai tellement hâte de rp avec toi et je suis tellement content que tu tentes le rôle fangirl
et puis Imogen Poots bave

_________________
light of my life, fire of my loins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 25
INSCRIPTION : 28/09/2015
PSEUDO : Eden-Meridya
AVATAR : Ralph Fiennes
ALLÉGEANCE : Montaigu
OCCUPATION : Légat de légion
avatar
Coriolan Montaigu
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Dim 4 Oct - 20:24

Superbe ! Hâte de lire la suite love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 7
INSCRIPTION : 03/10/2015
PSEUDO : GBA
AVATAR : Imogen Poots
ALLÉGEANCE : Les capulet, bien évidemment.
OCCUPATION : Danseuse
avatar
Desdémone Capulet
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Dim 4 Oct - 23:17

Claudius : Merci beaucoup, j'avais un peur d'être rouillée dans mon écriture, mais je pense que cela va revenir très vite !
Oh oui, j'aime qu'on me chouchoute pervers2

Sabetha : Merci encore ! Et avec plaisir pour un lien woups

Othello : Contente que mon style te plaise fan J'espère que la fin de la fiche te plaira également bogoss (btw, j'avais oublié la magie des smileys). Et puis Poots collait très bien à l'idée que je m'étais faite de Desdémone !

Coriolan : Merci à toi aussi, même si je sens que l'on va devoir se haïr...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 24/07/2015
PSEUDO : Elorin
AVATAR : Katie McGrath
ALLÉGEANCE : Macbeth
avatar
Andromaque Macbeth
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Lun 5 Oct - 9:16

Je vais pas faire dans l'originalité, ton style envoie du pâté, je suis contente que tu nous ai choisi pour reprendre... et gosh t'es jolie HIII Bienvenue ! fangirl

_________________
Come, you spirits That tend on mortal thoughts, unsex me here,And fill me from the crown to the toe top-full Of direst cruelty. Make thick my blood. Stop up the access and passage to remorse, That no compunctious visitings of nature Shake my fell purpose ! ©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MESSAGES : 7
INSCRIPTION : 03/10/2015
PSEUDO : GBA
AVATAR : Imogen Poots
ALLÉGEANCE : Les capulet, bien évidemment.
OCCUPATION : Danseuse
avatar
Desdémone Capulet
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Sam 10 Oct - 23:05

Merci beaucoup jolie Andromaque please
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 425
INSCRIPTION : 23/07/2015
PSEUDO : NUIT BLANCHE
AVATAR : MADS MIKKELSEN
ALLÉGEANCE : HELSINGOR
OCCUPATION : LORD OF WAR
avatar
Claudius Helsingor
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes Dim 11 Oct - 15:36

BIENVENUE EN ENFER
« Venez, esprits qui assistez les pensées meurtrières ! Du crâne au talon, remplissez-moi de toute la plus atroce cruauté ! »

       Ô toi l’invaincu, le prince déchu ou la princesse aux doigts tachés de sang. Rome est à toi. Tu as passé les portes du purgatoire, te voilà donc en Enfer, félicitations brave guerrier ou gente dame.

       Une écriture en finesse et en poésie, fiche très agréable à lire, j'ai hâte de voir évoluer votre relation à Oreo (Othello) et toi, ça promet vraiment. Je te souhaite la bienvenue, merci de nous avoir choisis pour ta reprise rp ! Bon jeu à toi. Je te suivrai avec attention love

       Tu peux désormais former des pactes avec les autres démons présents sur nos terres, en postant une FICHE DE LIENS. Demander de folles aventures, comploter et manigancer pour prendre le pouvoir en demandant un rp. Si l'envie d'un compagnon infernal se fait trop pressante, il te faudra passer par les SCÉNARII ; n'oublie pas que tu es condamné(e) à n'en faire que deux. Pense à vérifier si nous n'avons pas oublié ton beau faciès dans un placard en passant par les BOTTINS.

       Maintenant que le pacte est signé de ton sang, ton âme nous appartient, pour leurrer d'autres innocents dans nos affreux filets, pense à passer régulièrement sur BAZZART et vote pour nous sur les TOP, merci nous t'en serons gré.

       Sur ce amuse-toi bien, au plaisir de te revoir dans les limbes, et tâche de rester en vie.
       

       

_________________
ET LUX FUIT
©️ okinnel


CLAUDIEU:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message(#) Sujet: Re: DESDEMONE - Souris aux flammes

Revenir en haut Aller en bas
 

DESDEMONE - Souris aux flammes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Dérivés] Chauve-souris Bionicle
» quiz souris city
» Des dragons et des flammes
» 20 ailes de chauve-souris (Achat)
» peindre les ailes "chauves souris" des fléaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA NUIT DES ROIS :: SONGE D'UNE NUIT D'ETE :: Identités assassines :: Ad victoriam-