AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | .
 

 Pargere subjectis et debellare superbos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[
MESSAGES : 66
INSCRIPTION : 26/07/2015
PSEUDO : calamity dog
AVATAR : Ellen Page
ALLÉGEANCE : Aut vicere, aut mori.
avatar
Silas Montaigu
Message(#) Sujet: Pargere subjectis et debellare superbos Jeu 30 Juil - 10:41

Silas Montaigu
L'honneur fleurit sur la fosse
NOM : Montaigu : trois syllabes qui épellent le glaive, la rose et le sang. Vous êtes le dernier bastion avant la chute. Après vous, le déluge, la discorde et la ruine.  PRÉNOM(S) : Silas. Apanage des prophètes et du monde sauvage. Prénom d'homme sur visage d'enfant. Deux notes qui claquent comme un fouet. Deux injonctions pour te faire plier genoux. Silas, tu es le chien du heaume, le gardien de la maison. ÂGE : 27 ans. Il les a eu aussi, dix secondes après toi. OCCUPATION : Instructeur et recruteur pour le compte de ta famille. Tes crocs s'enfoncent souvent dans les mollets des recrues que tu sélectionnes avec soin. Si l'un d'entre eux failli, c'est à toi qu'incombera la faute.  ALLÉGEANCE : Aut vicere Aut moris. Ton bras pour la Patrie, ton coeur pour ton clan. NATIONALITÉ ET ORIGINES : Il n'y a rien de si puissant qu'une nation qui observe les règles non pas par crainte mais par passion. Même gangrenée de toute part, Rome garde de sa prestance. C'est la haine qui conserve ses augustes murs. Le meurtre se charge, quant à lui, de limiter la hausse démographique.   RANG SOCIAL : Décurion. Comme toutes les femmes de ta famille, tu as reçu une instruction militaire. Toutefois, tu t'es refusée à retrouver les délices de la vie aristocratique pour te consacrer à la sueur, au sang et à l'acier.ORIENTATION SEXUELLE : Tu ressembles trop aux garçons pour ne pas aimer ce qu'ils apprécient. Chaque jour, tu ronges un peu plus la longe qui te soumet au joug des convenances. Ne serait-ce pas glorieux que de couper la route à ton romantique et impétueux cousin ? STATUT CIVIL : Patricienne TRAITS DE CARACTÈRES : probe, pragmatique, vive, intègre, instruite, équitable, dévouée, orgueilleuse, fière, courageuse, impérieuse, disciplinée, désintéressée, altière, tranchante, intransigeante, autoritaire, fougueuse, pétillante, enthousiaste.

(UN) Enfant, tu étais terrorisée par les ténèbres. On t'enferma, selon la tradition familiale, dans un puits désaffecté jusqu'à ce que tes pleurs cessent. C'est à cet endroit précis que tu rencontras tes propres abysses. Au matin du troisième jour, tes yeux étaient secs. Ceci est ta première vérité : Nous transportons tous une part de vice, ce passager noir qui se repaît d'obscurité. (DEUX) Lorsque ton petit frère a été vomi du vagin de ta mère, il a emporté sa vie. Tu t'es jurée de ne jamais porter d'enfants. Voici ta deuxième vérité : La descendance se vautrera toujours dans la cendre des aînés. (TROIS) A tes sept ans, ton paidonome t'a confié un animal. Tu pensais qu'il t'apprenait à prendre soin et à aimer les autres créatures de Dieu. Lorsqu'il t'a forcé à l'exécuter quelques années plus tard, tu as appris cette amère leçon : "Tout ce que tu aimeras périra."(QUATRE) Une rixe avec des gamins des rues entacha momentanément ton nom. Pour cet acte, tu fus fouettée publiquement. Une fois pour chaque plaie ouverte, le double pour avoir failli à ton devoir. Voici ce que l'airain t'enseigna jusque dans le tremblement de tes os : "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. De fait, un seigneur doit toujours être au service de son peuple et non l'inverse." (CINQ)  Cinquième précepte : il faut savoir abandonner une chose pour en sauver une autre. Tu as choisi de blesser plutôt que d'être blessé. Cette petite raclure bêlante ne sera jamais de ton sang. Il t'a fallu laisser un frère pour en trouver un autre. N'était-il pas responsable de la mort de votre génitrice après tout ? (SIX) Qui se vainc une fois, peut se vaincre toujours. Il est ton reflet déformé par l'onde et puisque vous n'avez plus de mère, c'est comme si vous vous étiez crée vous-même. Vous êtes les enfants du néant. Progéniture de la louve, vous ne tarderez pas à vous trahir. Et tu comptes bien être celle qui tracera les frontières de ton empire avec son sang. Instrument de ta gloire, tu le maintiens sous ta coupe avec fermeté. Tu es le mâle héritier. (SEPT) Si l'enfance est un couteau planté dans la gorge, il faut savoir le retirer pour en poignarder ses aînés.  (HUIT) Une mère est celle qui prend le glaive par la lame. C'est un apprentissage long que celui de l'enfant qui prend un adulte pour parent. Se remettre entre ses mains et lui accorder la confiance aveugle d'une progéniture dévouée. Hermione ne t'a jamais déçue malgré les épreuves qui ont jalonnées vos relations.(NEUF) La plus grande chose au monde, c'est de savoir être soi. Peut-être oseras-tu enfin  lever le voile sur tes activités nocturnes et tes goûts particuliers ? (DIX) Parangon de vertu, Limier des Montaigu, tu es une relique précieuse, farcie d'honneur et de droiture. Voici l'ultime révélation : tu n'es pas une erreur. C'est le monde qui l'est.

(M/F) — IDÉE DE LIENS Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue.
(M/F) — IDÉE DE LIENS Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue.
(M/F) — IDÉE DE LIENS Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue.


_________________